L’ostéopathie est une approche thérapeutique manuelle, qui vise à conserver ou restaurer la mobilité des différentes structures de l’organisme, et ce pour entraîner une régulation de l’homéostasie du corps.

Plus qu’une panoplie de manipulations, L’ostéopathie est une philosophie de soin qui trouve son origine aux États Unis,  à la fin du XIXè siècle. Un homme, Andrew Taylor Still (1828-1917), consacrera une grande partie de son existence à la recherche et le développement de l’ostéopathie. Il en est le père fondateur.

Depuis, cette pratique s’est progressivement développée et désormais ce sont plusieurs milliers de praticiens manuels ostéopathiques qui travaillent un peu partout dans le monde.

En France, le titre professionnel d’ostéopathe est reconnu par la loi du 4 mars 2002. L’usage de ce titre n’est toutefois pas réservé aux ostéopathes exclusifs mais est également ouvert à d’autres professionnels de santé (kinésithérapeutes, médecins ou même infirmiers). Néanmoins un ostéopathe exclusif aura suivi une formation encadrée et sur près de 5000 heures, dans une école qui doit être agréée par l’état.

En Ontario, le titre d’ostéopathe est réservé aux médecins qui ont suivi une formation spécifique en ostéopathie, en plus de leur cursus de médecine. Il n’est pas à confondre avec le terme « praticien manuel ostéopathique » qui désigne un thérapeute manuel qui a :

  • suivi une formation dédiée à la pratique manuelle ostéopathique, dans une école spécialisée privée.
  • Adhéré à une association professionnelle, qui lui délivre un numéro de praticien sur reconnaissance de ses qualifications, et permettant à certaines assurances de santé complémentaires de rembourser au patient tout ou partie d’une séance.

La profession de praticien manuel ostéopathique n’est pas une profession réglementée à ce jour en Ontario.

L’ostéopathie reste une philosophie et se traduit par une pratique bien spécifique, et il vaut mieux vous adresser à un praticien de confiance, qu’il soit simple praticien manuel ou médecin ostéopathe. Le bouche à oreille reste le meilleur moyen de trouver le praticien qu’il vous faut, selon votre situation et vos préférences.